Les fonctionnalités des ERP agroalimentaire

ERP agroalimentaire

L’agroalimentaire est complexe. Malgré la variété des gammes de produits et des processus de fabrication, tous les industriels font face aux mêmes défis. La nécessité d’un ajustement constant des produits, des emballages et des prix et le manque d’uniformité dans la série d’approvisionnement obligent les fabricants de l’industrie alimentaire à se distinguer dans le domaine de la gestion des stocks. Ils doivent également se conformer à l’évolution des réglementations en matière d’environnement et de sécurité.

ERP agroalimentaire : c’est quoi ?

L’industrie alimentaire est confrontée à un challenge particulier : devoir gérer des stocks de produits alimentaires périssables en respectant des règles très strictes, sans compter les risques toujours présents d’évocation de produits et de contamination. Normes strictes de sécurité et de traçabilité, évolution des attentes des consommateurs, durabilité, hausse des prix des matières premières… Ces enjeux, combinés aux contraintes de l’industrie, obligent les entreprises de production à réagir hâtivement. Par conséquent, le choix d’un outil de gestion intégré, tel qu’un ERP dédié à l’agroalimentaire, adapté à leur entreprise est essentiel si elles veulent rester compétitives dans une industrie de plus en plus numérique et garantir leur potentiel d’innovation. L’ERP est un logiciel de gestion qui répond aux besoins fonctions des acteurs de l’industrie agroalimentaire et du commerce. Ces solutions de gestion couvrent tous les processus d’une entreprise, offrant une vision à 360 ° de ses évolutions métiers. De la gestion des achats jusqu’à la livraison des produits finis, en passant par la gestion de la logistique et la production, l’ERP agroalimentaire se révèle être un outil complet, fournissant des métriques clés qui aident les managers à prendre des décisions. Découvrez les bénéfices de l’utilisation de l’ERP dédié à l’agroalimentaire pour les industries agroalimentaires.

Les fonctionnalités des ERP agroalimentaires

Les principales fonctionnalités présentées par les éditeurs d’un logiciel ERP dédié à l’agroalimentaire sont :

  • Gestion commerciale

Ce module est intégré à l’ERP, il regroupe les informations liées aux ventes, aux achats, à la facturation et à la gestion des documents clients et fournisseurs. La gestion d’entreprise offre une variété de fonctions pour l’industrie agroalimentaire, telles que : gestion des lots, gestion des ruptures de stock (réapprovisionnement machinal), traçabilité alimentaire (de la réception des matières premières au façonnage des produits finis), contrôle des stocks lors de la commande et de la réservation, suivi de la relation client (devis, historique détaillé des achats, commande, etc.).

  • Gestion des achats

Avec la base de données fournisseurs qualifiée et complète, la fonctionnalité gestion des achats, est intégrée à la gestion commerciale, permet à l’industrie agroalimentaire de maîtriser la qualité des achats, les coûts et les délais de livraison, préoccupation majeure compte tenu du caractère périssable du produit.

  • Gestion de production

Le bloc de gestion de la production engendre des ordres de fabrication et surveille le processus de fabrication des produits. En général, la fonction de gestion des annuaires du mode multi-niveaux est intégrée, ce qui propose la possibilité de découpage et de gestion des produits finis et des produits semi-finis. Le calcul des besoins nets fournit des informations pour la planification des ressources (MRP), où les coûts de production sont calculés en postproduction et enregistrés dans le progiciel.

Gestion de stocks : une fonctionnalité de l’ERP

La gestion des stocks est l’une des fonctionnalités de l’ERP dédié à l’agroalimentaire. C’est un enjeu majeur pour les industries agroalimentaires. Toutes les dates (date limite d’utilisation, date limite de consommation, date limite de vente, etc.) doivent être prises en compte pour déstocker les produits ou les matières approchant leur date de péremption (méthode « FEFO » ou First Expired First Out et « FIFO » First In Firt Out). Des métriques calculées en temps réel permettent d’ajuster et de prévoir les stocks :

  • Stock actif (toutes les expéditions arrivent dans la zone et sont utilisées entre les deux entrées).
  • Stock moyen (niveau de stock pour une période donnée).
  • Stock de sécurité (dépôt constitué pour éviter toute rupture ou problème d’approvisionnement).
  • Taux de service (probabilité pour éviter la rupture de stock au prochain réapprovisionnement).

D’autres fonctionnalités de l’ERP

  • Transport et logistiques

Cette fonctionnalité de l’ERP dédié à l’agroalimentaire permet un suivi en temps réel du mouvement des marchandises et permet d’optimiser également les frais d’expédition, de calculer les factures des frais d’expédition des ventes et même de gérer les surtaxes. La gestion des « livraisons gratuites » et des minimums de commande se fait également automatiquement au niveau de la commande ainsi qu’au bon de livraison.

  • La traçabilité

La traçabilité concerne l’étiquetage des produits finis avec des codes EAN, permettant un suivi rapide des mouvements de stock. De plus, des niveaux de conditionnement peuvent également être fournis (des matières premières aux produits finis gérés par des numéros de lots établis). Les contrôles de traçabilité améliorent en fin de compte la gestion des stocks, des processus commerciaux, et améliorent la qualité, la sécurité, l’efficacité et la productivité. De plus, les capacités de numérisation et de codage à barres vous permettront de garantir un suivi efficace des produits et des matériaux.

Main courante électronique : pourquoi choisir cette option ?
Les logiciels de gestion de projet : outils indispensables pour mener à bien vos projets !